A bientôt de te revoir, le podcast de Sophie-Marie Larrouy

A bientôt de te revoir, un de mes podcast préférés du moment.

Sophie-Marie Larrouy ( ex présentatrice de l’emifion ) est comment dire… quelqu’un de particulier… elle part dans tous les sens, je vois que ça pour la décrire et son podcast fait de même.

on a donc droit a des discussions absurde, des invitées un peu dérouté devant les dites questions et d’autres qui rentre dans le jeu et en rajoute une couche. une bonne dose de portnawak’ mais une vrai tendresse pour Sophie-Marie Larrouy.

100 VDB par minute et retro 2050, les podcasts de thomas VDB

100 VDB par minute, nouveau podcast de thomas VDB qui remplace retro 2050

retro 2050 invitait différentes personnalités et se projetait en 2050 pour parler de l’ancienne carrière de l’invité. bien marrant et surréaliste

100 VDB par minute, le nom change mais c’est globalement le même genre. humour foutraque, fausse pub, question débile, volontairement a coté de la plaque, perso, j’adore.

un excellent podcast humoristique pour les amateurs d’un humour surréaliste.

Working class heroic fantasy, une aventure à lire et à enregistrer.

Un petit bilan de de la réalisation de ce livre audio.

Tout d’abord, il faut remercier chaleureusement son auteur, Gee, de m’avoir permit d’enregistrer cette version audio de son livre.

Ensuite mon avis perso sur ce bouquin… et bien… c’est un fucking bon bouquin.

Entre le genre littéraire Fantasy, dont je suis généralement friand et sa capacité à avoir intégré dans son histoire, des éléments politique, social et économique tellement actuel, en ces temps pré-révolutionnaire que vit la France et qui ne peuvent, que me parler, font qu’il obtient la note de fucking bon bouquin sur mon échelle de valeur littéraire.

Un genre de manuel pour penser différemment, changer les choses, les visions obtus de certain(ne) coincé dans un autre siècle ou la religion avait son mot a dire sur tout et surtout sur le sexe, qui encourage a la tolérance, la bienveillance ( mais j’aime pas ce mot qui est beaucoup trop a la mode pour être crédible selon moi ) et surtout encourage au « occupe toi de ton boule et fout moi la paix » que tout un, chacun devrait respecter pour vivre dans un monde tellement plus simple

Et puis ces personnages, quoi !

Entre le magicienne Carmaliére, roublard sans genre établi, la petite fée Amélise, aux ailes toute fine mais qui distribue des bourre-pifs à tout va, le petit gnome Pod qu’on imagine chétif mais qui se révèle un combattant de première bourre, Jasione la naine ( ma préférée ) qui doit prendre son homme au bras de fer pour décider qui fera la vaisselle, et un Barne, « monsieur tout le monde » qui se réveille de sa léthargie pour dire stop a cette oppression sournoise et diffuse que tellement de gens subissent en scandant le malheureusement célèbre: on a tous un crédit a rembourser… sans oublier, Zarfolk l’ogre bourru anarchiste qui ne maltraite que ces poireaux et développe un pensée anarcho-pacificiste, le tout se mélangeant dans la joie et la bonne humeur, ça fait une belle brochette de personnage improbable qui se découvre, se supporte, s’allie pour suivre une cause commune et que, a la fin, c’est nous qu’on a gagné !

enfin, voila, c’est mon avis et j’y ai vu ce que je voulais bien y voir mais vraiment, pour un premier vrai bouquin, ( ça fait longtemps que Gee écrit, je crois ) c’est un fucking bon bouquin ( j’ai déjà dit ? 🙂 )

pour finir, je vais reprendre quelques épisodes ( surtout les premiers ) car j’ai beaucoup tâtonné au niveau des réglages pour avoir un son sympa.

le but étant d’avoir un ensemble de chapitre homogène pour une publication en entier, en tant que livre audio, avec tout ces chapitres.

enfin, quand je dis « publication », ça sera surement un torrent dispo dans un recoin du net et le tout sous licences libres.

par contre, la patience est une vertu, hein ?

car, en effet, c’est un taf de fou, quand même… autant je râlais quand un podcast que j’appréciais, ne publier pas assez ou avec beaucoup de retard, autant, la, je comprend pourquoi, et je ferme ma grande bouche 🙂

en gros, par épisode, c’est 35/45 mn d’enregistrement pour garder environ 30 mn. je vous laisse imaginer le nombre de bafouille, plantage, bruit parasite qu’il faut virer, un par un.

du coup, le  » montage  » prend facile une bonne heure, soit presque deux heures de taf, par épisode. bien sur le manque d’expérience, le « studio d’enregistrement » et ces lacunes évidentes rallongent la facture mais pour celui qui voudrait se lancer, il faut en avoir conscience.

en tout cas, moi, ça m’a plut et je vais continuer. peut être, moins me mettre la pression pour durer dans le temps, par contre. mais ce fut une chouette aventure, en tout cas.

donc au final, je remasterise ( comment je cause bien ) le bouzin et je pense repartir sur le projet bradburry de neil jomunsi. tranquillou billou !

 

une petit photo de mon studio quasi professionnel d’enregistrement. oui, môôôsieur, Les studios Abbey Road peuvent aller se rhabiller devant tant de professionnalisme !

si c’est pas tout confort…

 

 

Working Class Heroic Fantasy. Chapitre 21 ( Livre audio ) Fin

et voila le chapitre final !

une bonne écoute pour ce chapitre final qui clôt, de mon avis, un excellent bouquin.

je pense faire un petit recap’ de cette aventure a lire mais aussi a enregistrer 🙂

en tout cas, un grand merci a Gee aka grise bouille aka simon giraudot pour sa publication en licence libre qui m’a permit de me lancer dans cette aventure auditive.

Bonne écoute !

Working Class Heroic Fantasy. Chapitre 20 ( Livre audio )

l’avant dernier chapitre est dispo.

un épisode qui trouve un écho particulier, aux événements actuel du soulèvement des français, aka les gilets jaunes contre des décennies de politique d’injustice flagrante.

je vais finir par croire que l’ami Gee a eu des visions prémonitoires en écrivant ce livre. plus qu’a espérer que macron subissent le même sort que fulmiark !

Bonne écoute !